JAPAN explore le vocabulaire physique et poétique de l'agonie. Il étudie la contraction, la libération, l'évanouissement, le réveil, le coma, le combat, l'effondrement, la chute, la résurrection, la mort lente, la mort rapide, le testament.

Cette pièce a pour objectif de montrer le potentiel d'un corps de danseur animé par la poésie, l'intensité, la violence et l'absurde. La structure de la chorégraphie crée un univers surréaliste débordant d'énergie.



Solo ca 25 min.

Choréographie et interprétation Simon Tanguy

Création lumière Pablo Fontdevila

Dramaturgie Katerina Bakatsaki

Photographie Nellie de Boer & Ansgar Reul



Coproduction Théâtre de la Ville de Paris / SNDO Amsterdam


Its Choreography Award 2011